© MonicaMks

Confinement diaries – Deuxième épisode

Nous sommes le 20 avril 2020 et je pense avoir fait le tour des activités que je pouvais faire chez moi: ranger, trier, cuisiner, nettoyer… Ce n’est pas pour autant que j’en ai ra-le-bol de ce confinement, non. Enfin pas encore. Mais pour l’instant, ça va. Dans cet épisode, j’ai envie de parler de ce que nous avons appris ou de ce que nous apprenons encore de ce confinement mais aussi de ce qu’il en sera le 3 mai prochain.

Un climat anxiogène dont je me suis éloignée

Cette « pause » imposée dans nos vies nous permet, pour la plupart d’entre nous, de pouvoir faire le point. Le point sur notre vie, notre façon de vivre, notre façon de consommer mais aussi sur nos relations. Je n’ai pas directement écrit ce deuxième épisode à la suite du premier car j’avais encore besoin de temps afin d’analyser les effets de cette situation sur moi-même. 

Cela fait un peu plus d’un mois que le confinement « quasi total » a commencé en Belgique. Pendant ces nombreuses semaines, il s’en est passé des choses. Au tout début de cette crise qui a frappé notre plat pays (ainsi que les autres pays of course), j’étais à l’affut de la moindre information médiatique sur la situation, sur l’évolution de l’épidémie sur le territoire, etc… Et au fur et à mesure que les jours passaient, je me suis rendue compte que ce n’était pas vraiment sain pour ma santé mentale. J’ai donc décidé de ralentir ma pêche aux infos car j’emmagasinais trop d’ondes négatives.

En quête d’un confinement serein et heureux, j’ai commencé à créer ma bulle. Entendons-nous bien: je reste informée sur l’évolution de la situation en Belgique et ailleurs, tout en prenant de la distance. Et dans cette bulle, je suis heureuse (mais pas naïve et inconsciente, j’insiste!). Cette dernière se constitue d’une routine que je me suis créée et qui me convient à merveille. Je n’aurais jamais cru dire ça un jour, mais je fais du sport tous les jours. C’est mon échappatoire. De plus, étant toujours en perte de poids, je n’ai pas d’autres choix car fatalement, je bouge moins qu’en temps normal.

Une passion qui a émergé

Cette crise m’aura également permis d’en apprendre plus sur moi-même. Et oui, la cuisine est devenue une de mes passion (je n’aurai jamais cru dire ça un jour, again). Si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je cuisine assez souvent de bonnes petites choses. Ça a commencé avec le Banana Bread, puis c’est parti en freestyle avec une tarte au citron, un cake aux pommes, des crêpes, des cookies, des mousses au citron… bon, pour certains ça n’a pas l’air dingue mais pour moi, c’est une grande évolution ! D’ailleurs, une rubrique food fera peut-être son apparition sur le blog d’ici quelques semaines, qui sait… 

Le 3 mai et puis quoi ?

À l’heure à laquelle je vous parle, le confinement « quasi total » comme je l’appelle, prendra fin le 3 mai prochain. Je suis d’accord qu’économiquement, le pays a besoin de repartir de plus belle car cette crise sanitaire ruine tous les jours pas mal de secteurs mais surtout les particuliers. D’un autre côté, tout cela me parait tellement utopiste. Les gars, le 3 mai, c’est dans même pas deux semaines. Alors oui, le bilan quotidien ne fait que diminuer, mais une fin de confinement peut faire repartir le virus de plus belle. Du coup, j’attends impatiemment les directives de Sophie Wilmès quant à cette fin de confinement. 

Entendons-nous bien, le 3 mai ne sera pas synonyme d’un retour à la vie que nous avions avant. Non, certainement pas. Mais à l’heure actuelle, il y a encore tellement de personnes qui ne respectent pas les règles. Une fois ce confinement levé, le risque d’une deuxième catastrophe sera possible. Alors oui, je suis très dubitative. Attention, ce confinement ne m’enchante pas mais je pense qu’il ne faut pas croire au miracle dans notre situation. 

Monica Mks

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :